top of page

𝗟𝗲 𝘀𝘆𝘀𝘁𝗲𝗺𝗲 é𝗱𝘂𝗰𝗮𝘁𝗶𝗳 𝗳𝗼𝗿𝗺𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗼𝗺𝗲𝘂𝗿𝘀 !



Au Cameroun et dans la plupart des pays africains, ce système éducatif est tributaire de l’héritage colonial.


À cette époque, ce sont les colons qui étaient les enseignants de nos ancêtres et de ce fait ils choisissaient ce que ces derniers devaient étudier à l’école.


Cette éducation était donc systématiquement orientée vers des formations parfois totalement inutiles, ceci dans l’optique de perpétuer les intérêts de la puissance coloniale en présence.


Les programmes scolaires étaient sélectionnés et rédigés afin de pérenniser ce système d’esclavage physique, mental, intellectuel et culturel.


Nos parents devaient se contenter de réciter de façon mécanique ce que les colons avaient déjà concocté comme leçons pour eux.


À aucun moment le contenu de ces leçons n’était remis en question, raison pour laquelle il existe des formations FONDAMENTALES qui n’ont pas été incluses dans nos programmes scolaires sciemment,


afin d'éviter que les Africains acquièrent au sortir de l'école cet esprit de création de richesses, véritable moteur de développement d’un pays.


Cette pratique a été transmise de générations en générations, et ce même après le départ des colons.


C’est pourquoi aujourd’hui encore à l’école, nous continuons d’étudier des leçons qui sont totalement inadaptées à notre contexte social, territorial, économique et culturel.


Lorsqu’un enfant Africain apprend encore le latin (une langue morte) à l’école, il est clair que cet enseignement ne lui servira à rien en terme d’efficience chez nous !


Ces incohérences entrainent une scission de notre société en deux castes :


- D'une part, les patrons qui décident de ce que nous devons étudier afin de nous pousser à tous devenir des salariés après l'école, qu'importe notre niveau (BAC + 20 ou 30).


Nous sommes donc sciemment canalisés, pour rédiger un beau CV avec une belle photo au terme de notre formation.


- D'autre part, les élèves et étudiants qui passent leur temps à réciter docilement ce qu'on a préparé pour eux et qui, à la fin de leurs études, se prennent pour des génies et des intellectuels alors qu'en réalité ils sont justes de valables répétiteurs et futurs chômeurs qualifiés !

Conséquence : il n'existe aucune école qui forme à devenir patron !


Le phénomène de chômage et de sous-emploi des diplômés de l’enseignement supérieur pose le problème de l’inadéquation entre l’offre et la demande, entre les formations proposées par les universités africaines et les besoins du marché de l’emploi.


Cette inadéquation (construite délibérément par l’élite dirigeante néocoloniale) est l’une des causes majeures de la crise de l’emploi en Afrique.


Tenez par exemple, les économies africaines sont rurales à 80 % et pourtant il n’existe pas un seul lycée agricole digne de ce nom en Afrique !


Il faudrait donc s’attaquer sans tarder au chantier de l’éducation pour professionnaliser l’enseignement et orienter les étudiants vers des formations techniques qui les préparent moins à une carrière salariale mais plus pour des activités entrepreneuriales, notamment dans le domaine de l’auto-emploi qui constitue la voie du salut économique.


Nous devons changer de paradigme afin de pouvoir transformer le boom démographique que connaît le continent africain en un dividende démographique.


Tiré du livre « Le Jeune Entrepreneur Africain » écrit par Claudel NOUBISSIE,


Disponible ici : https://vu.fr/Bg15


Note de Valère : Ma personne, le paradoxe dans nos pays africains est que, nous avons besoin de personnes avec un savoir faire pratique et non des champions du bavardage.


J'entends par savoir faire pratique : des menuisiers, des ingénieurs, des techniciens supérieures capables de dépanner les machines dans les industries.

Pourtant, lorsqu'on va dans les écoles, forcent est de constater qu'on a beaucoup plus de littéraires que de techniciens.


Pourquoi ?


Parce que former un technicien coûte beaucoup plus cher que former un Dr en lettre moderne française.


Pour former un mécanicien il faut des atelier de mécanique alors que pour former un Dr en lettre moderne française, on a juste besoin d'un tableau et encore.


Lorsqu'on a fait ce constat, on réalise à quel point même pour transformer notre système éducatif, il faut d'abord l'argent.


Or, pour faire de l'argent, on a besoin des créateurs de richesses. Parce s'il n' y a pas de créateurs de richesses, d'où viendra l'argent pour payer les Dr en lettre moderne Française ?


Donc va à école, c'est bien, mais tache de garder à l'esprit que si tu veux vraiment faire de l'argent, le business est la seule école dans laquelle tu apprendras à faire de l'argent.


Et quand je parle de business, je pense à un business en particulier.


Et le business dont je vais te parler aujourd'hui, c'est un business que tout le monde peut faire et gagner plusieurs milliers d'euros peu importe le pays dans lequel tu te trouves.


Mieux encore, c'est une activité que tu peux faire en parallèle de ton boulot si jamais tu tiens à ton job et que tu ne peux pas claquer la porte tout de suite.


Pour lancer ce business et devenir tout de suite rentable tu auras besoin de 3 choses :


1. Une bonne connexion internet


2. Un téléphone et/un ordinateur


3. La connaissance : c'est le plus IMPORTANT


Les 2 premiers éléments j'en suis sûr, tu les as déjà, mais le 3e élément, je suis certain que tu ne l'as pas raison pour laquelle tu as encore les résultats financiers que tu as.


C'est justement cette connaissance que Victorien K. EKAME , le génie des marchés financiers va partager avec toi du 02 nov au 02 déc une formation exceptionnelle.


Intitulé e: Gagnez 1000 $/ mois à partir de votre téléphone portable grâce au TRADING.


Au cours de cette Masterclass de haut niveau, Victorien, partagera avec toi les 5 nouvelles stratégies hyper efficaces qui te permettront de faire tes 1000 premiers dollars en un temps record.


La mauvaise nouvelle c'est que le nombre de place est limité à 21 places car nous ne pouvons malheureusement pas gérer plus de monde que ça.


Pour y accéder, il faudra d'abord télécharger le guide ultime du trader débutant conçu sur mesure par Victorien K. EKAME.


Ce guide a pour but de te permettre d'acquérir les bases du TRADING et ça te permettra aussi de savoir si c'est vraiment un business qui te parle ou non.


Ça nous permettra à nous aussi de faire le tri des personnes qui sont vraiment intéressées.


Donc pour entrer en possession de ce guide, il te suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :


https://cutt.ly/aECqMpa



Valère BELIAS

40 vues0 commentaire

Comments


bottom of page