top of page

Je lui ai fait confiance et il m’a trahi !

Je n’ai pas l’habitude d'exposer les gens sur la toile mais cette fois ci, je suis obligé de le faire parce que c’est trop.

Une fois, j’ai laissé. 2 fois j’ai encore laisser passer. Mais 3 fois, c’est trop donc aujourd’hui, je vide mon sac.


Le gars sur la photo plus bas avec moi s’appelle Arthur YOUMOU et il y a 2 ans, il me contacte sur WhatsApp pour acheter un livre.

La transaction se passe très bien et il reçoit son livre en Allemagne comme convenu.

Quelques mois plus tard, Arthur me contacte et me dit qu’il veut travailler avec nous sur Argenlivre.

Et moi comme une dinde je me dis, « Super, enfin un bras de plus pour nous accompagner ».

C’est à ce niveau que le massacre commence.


Je décide de faire confiance à Arthur, on lui ouvre les portes petit à petit. On lui confie de plus en plus de responsabilités parce que le gars a tout fait pour nous mettre en confiance.

Mais nous étions très loin d’imaginer le coup qu’il nous préparait.


Au début, tout se passait bien. Le gars avait soigneusement préparé son coup. Et puis tu sais ce qu’on dit : « J’embrasse mon ennemi pour mieux l’etouffer ».

Et au moment ou on s’y attendait le moins, Arthur nous a frappé où ça fait mal. Très mal.

Et après le coup qu’il nous a infligé, je ne suis pas sûr que je pourrai encore faire confiance à un collaborateur un jour.


Parce qu’Arthur était presque devenu un frère. Je signale ici que j’étais même allé jusqu’à l’invité passer un Week-end chez moi et il a mangé avec toute ma famille.

C’est vrai ce qu’on dit : « Trop bon, trop con ». Méfiez vous de vos amis.


Donc il y a un peu d’un mois, c’était le 12 Août précisément, alors que nous sommes à Yaoundé, je découvre enfin le pot aux roses. Et là, c’est la douche froide.

Parce ce jour là en discutant avec Arthur, il me regarde dans les yeux et me dit froidement :

- Valère, Tu ne mérites pas être parent !

- Mais comment tu peux dire ça ? Qu’est ce que tu en sais toi ? Est-ce que tu as un enfant toi ?

- Non Valère, tu m’avais demandé quel était le titre de mon 2e livre. Voilà aujourd’hui je te le dis. Le titre de mon livre c’est « Tu ne mérites pas être parent ».


Pour la petite histoire, ce livre est un livre Hyperviolent en ce sens ou, il aborde la parentalité comme jamais on t’en a parlé par le passé.


C’est le type de livre qui emmène à se poser la question de savoir si on veut vraiment faire des enfants ou du moins, si on est vraiment apte à élever un enfant.

Je dois t’avouer qu’en lisant son livre, je me suis moi-même remis en question sachant que j’ai toujours voulu avoir des enfants après avoir lu son livre, je me pose des questions sur le modèle d’éducation à leur transmettre.


Enfin, si tu veux savoir si toi aussi tu mérites ou non d’être parent, le rdv c’est ce 08 Octobre à l’hotel Hilton de Paris situé à la défense pour le compte du Week-end de l’écrivain.

Le seul événement qui célèbre les écrivains entrepreneurs.


Au cours de cet événement inédit, Arthur partagera avec toi ces choses que tu dois absolument savoir si jamais tu veux donner la meilleure éducation qu’il soit à tes enfants et ainsi éviter d’en faire des délinquants qui risqueront plus tard de pourrir notre société.


Pour en participer à l'évènement, clique sur le bouton ci-dessous :


En plus, Arthur t’offrira un exemplaire dédicacé de son chef-d’œuvre. Oui tu as bien compris. J’ai dit OFFRIR.


Attention, le nombre de places est limité !



Cela étant dit, je te dis, on est ensemble comme en décembre et on se ressemble.






100 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page