top of page

𝗖'𝗲𝘀𝘁 𝘁𝗿𝗲̀𝘀 𝗥𝗜𝗦𝗤𝗨𝗘́


Les affaires et les investissements ne sont pas risqués, mais le manque de connaissances est risqué.

Toute entreprise, initiative comporte une part de risque, mais le risque est mesuré, mesurable et peut être géré.


Il est gérable dans la mesure de la compétence, l’habileté et la connaissance de la personne.

Mais trop souvent, lorsqu’il s’agit d’investissement, les cerveaux ne se focalisent que sur le risque et finissent par être paralysés.

Illustrons la notion de risque et c’est risqué par ces exemples. Le risque est semblable à emprunter un avion de l’Afrique pour se rendre en Europe.


Un avion ayant subi plusieurs contrôles, ayant à ses commandes un pilote qui a suivi une formation, un avion suivi par une tour de contrôle sur un radar.

Tous ces éléments n’excluent pas une chute, mais elle est minimisée autant que possible pour la réussite du vol et l’arrivée à destination.


Par contre, quelqu’un d’autre pour se rendre en Europe emprunte la route du désert à pied, pour espérer traverser la mer sur une pirogue de luxe sans orientation, qui est balloté ici et là par les vagues : ça c’est risqué.

Dans le domaine de l’investissement, il en est de même.


Même sortir dans la rue pour marcher est risqué, car tu peux te faire renverser par une voiture ou un camion,mais comme tu as appris à marcher et à respecter le code de la route, tu minimises la probabilité que ça arrive.


Dans l’univers francophone on parle de « prendre un risque » et dans l’univers anglo-saxon « Take a chance » (saisir l’opportunité).


Rien que sur une expression, la façon d’appréhender le sujet n’est plus du tout la même.

Tout ce que nous avons aujourd’hui est le résultat du risque, mieux de l’opportunité que quelqu’un a pris un jour. Ne dit-on pas que qui ne risque rien n’a rien.


Ce passage est un extrait du livre 𝑳𝒆 𝒈𝒖𝒊𝒅𝒆 𝒅𝒆 𝒍'𝒊𝒏𝒗𝒆𝒔𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒖𝒓 𝑨𝒇𝒓𝒊𝒄𝒂𝒊𝒏 de 𝗔𝗹𝗲𝘅 𝗔𝗿𝗺𝗲𝗹 𝗡𝗭𝗢𝗨𝗘𝗦𝗦𝗔.


Livre édité par @Les Editions Argenlivre.

Pour l'obtenir, cliquez sur le lien suivant http://wa.me/+237680762816

Disponible sur argenlivre.com



5 vues0 commentaire
bottom of page