top of page

𝗘𝗹𝗹𝗲 𝗹𝘂𝗶 𝗮 𝗶𝗻𝗳𝗹𝗶𝗴𝗲́ 𝗹𝗲 𝗽𝗶𝗿𝗲 𝗱𝗲́𝘀𝗵𝗼𝗻𝗻𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲 𝘀𝗮 𝘃𝗶𝗲..


En apprenant la nouvelle de la grossesse, son père n'a même pas hésité à la mettre à la porte non pas sans lui avoir donné deux bonnes gifles qui l'ont envoyée sur le tapis ; et malgré les supplications et l'appel de sa femme à un peu de tolérance au moins le temps qu’elle accouche, il n'a rien voulu entendre.


Pour lui, Chantal n’était plus sa fille, c’était le pire déshonneur que d’avoir sa fille lycéenne enceinte sous son toit, lui qui était catéchiste à la mission catholique et tenu de montrer le bon exemple.

Les 5 derniers mois de la grossesse avaient été pénibles mais étaient vite passés.


Il aurait bien voulu l’avoir marié plus tôt à l’un des nombreux prétendants qui l’abordaient pour demander la main de sa fille, comme la plupart de ses amis l’avaient fait avec les leurs déjà en âge de procréer.


Il serait certainement en train de siroter du bon vin reçu de son gendre, mais hélas, son entêtement à vouloir rendre sa progéniture meilleure qu’il ne l’avait été au travers de l’éducation scolaire n'a réussi qu’à le plonger dans la honte.


Tels étaient les pensées et remords qui habitaient l’esprit de Charles, le père de Chantal. (…)

Or Chantal, du haut de ses 20 ans n’avait reçu aucune éducation sexuelle en dehors des cours sur la reproduction qu’elle avait suivis à l’école, à la maison c’était un sujet tabou qu’il ne fallait surtout pas aborder.


Pourtant si la bouche ne parle pas de ce qu’il faut savoir, le corps le montrera et le réclamera au gré de l’ignorance et à un prix souvent très cher, Chantal le payait.


Extrait du livre intitulé 𝗙𝗮𝗶𝘁𝗲𝘀 𝘁𝗼𝗺𝗯𝗲𝗿 𝘃𝗼𝘀 𝗺𝗮𝘀𝗾𝘂𝗲𝘀, écrit par Vaniresse DONGMO, Un livre Édité par @Les Editions Argenlivre


Commandez votre exemplaire du livre en cliquant sur ce lien https://wa.link/gn6f4f

Disponible sur Argenlivre.com



8 vues0 commentaire

댓글


bottom of page