top of page

𝙀̂𝙩𝙚𝙨 𝙫𝙤𝙪𝙨 𝙘𝙤𝙣𝙩𝙧𝙤̂𝙡𝙚́ 𝙥𝙖𝙧 𝙡𝙚𝙨 𝙘𝙤𝙣𝙨𝙚́𝙦𝙪𝙚𝙣𝙘𝙚𝙨 ?

C’est l’histoire d’un professeur qui, devant une classe de 600 étudiants pose cette question :


« Combien d’entre vous sont là pour éviter un échec ? »

80% des étudiants levèrent la main.


Alors il dit :

« Merci d’être venu. Je suppose que vous êtes motivé, mais je suis sûr que vous n’êtes pas heureux !»


Vous avez probablement dit à votre entourage/ à vous-même :


« je dois aller en cours ». Ce qui est une obligation


et non


« Je PEUX aller en cours ». qui est une opportunité.


-------------------------------------------------------------------------------

Tout dépend de comment vous percevez les choses. Vraiment !


C’est ce qu’on appelle le PARADIGME. C’est-à-dire, comment vous voyez les choses, et ce que vous vous dites.


Lorsque vous travaillez pour une conséquence plaisante, vous vous sentez bien. Votre travail semble avoir un but. Vous n’avez pas l’impression d’être contrôlé.


Mais lorsque vous travaillez pour éviter une conséquence désagréable, vous vous sentez controlé, obligé de faire ceci ou cela …


Dans les 2 cas, vous arriverez à votre but. Sauf que dans l'un ce sera dans la souffrance, et dans l'autre le bonheur.


Dans le livre Mindfulness, Ellen langer a dit (et les psychologues le savent) que :

« Quand vous percevez un choix, vous percevez de la motivation »


Vous êtes allé acheter à manger ce matin.

Pourquoi avez-vous fait ce choix ?

Parce que votre motivation ici, était : ‘’la faim’’


Il y a toujours une motivation derrière un choix.


Vous avez plus de chance d’être motivé (positivement) llorsque vous faites un travail utile à vos yeux, et qu’en plus, vous vous sentez compétent.


Autrement dit, pour être motivé de façon positive, vous devez vous demander :


- Est-ce que je peux le faire, même avec le peu de moyen que j’ai ?


- Est-ce que ça va marcher ? (la réponse dépendra de vos croyances et de votre éducation😉)


- Est-ce que ça en vaut la peine ?


Si vous répondez OUI à ces 3 questions, alors vous vous sentirez Compétent, et prêt à AGIR.


MAINTENANT

1. Réfléchissez aux choix que vous avez fait. Etiez vous motivé positivement ou négativement ?


2. Prenez conscience des choix que vous « AVEZ » à votre disposition à ce jour.


3. Et « choisissez » les choix qui sont orientés dans la poursuite de la réussite plutôt que ceux qui tendent à vous éviter l’échec.


N’oubliez pas : vos choix dirigent votre vie.


Donc si vous êtes assez attentif à vos choix, vous saurez d'avance quel est votre futur et comment le modifier 😉



De Nelly Pitroipa,

Argenlivre.com

10 vues1 commentaire

1 comentario


Bonjour a toute l'Équipe de ArgentLivres, en particulier Valère. J'apprécie l'effort que vous faites pour élargir notre champ de connaissance. Toutes mes félicitations !!

Me gusta
bottom of page