top of page

𝗡'𝗶𝗻𝘃𝗲𝘀𝘁𝗶𝘀 𝗷𝗮𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗽𝗮𝗿 𝗱𝗲́𝗽𝗶𝘁


N’investis jamais par dépit, mais par pure

conviction.

Encore plus en Afrique, ne le fais pas pour aider l’Afrique ou pour faire plaisir au porteur de projet.

L’Afrique a trop longtemps été aidée et soutenue. Investir en Afrique, c’est d’ores et déjà pour toi, changer l’ordre des choses dans la conviction de l’idéal que tu défends.


L’Afrique a assez eu de personnes et même de ses enfants qui ont pitié d’elle. Et la pitié est un sentiment dégradant qui crée un regard, une relation de condescendance entre celui qui est touché et celui qui éprouve de la pitié.

Investir en Afrique, c’est prendre le défi de créer un environnement plus propice pour les générations futures pour qu’elles puissent aller plus loin et plus vite.


Investir en Afrique, c’est préserver le seul patrimoine qui nous reste, sinon même dans ton propre village tu seras bientôt locataire. Car tout le monde veut de l’Afrique, mais sans les Africains.

Investir en Afrique, c’est aussi lui donner la parole longtemps perdue ou mieux, de l’arracher, car nous pouvons prêcher la paix et l’amour autant que nous voulons, mais la réalité finie par nous rattraper :

nous vivons dans un monde de violence où on écoute que celui qui a du répondant. Surtout un répondant économique et financier.


L’Égypte ancienne a sombré aujourd’hui, car elle était pacifiste, et croyait en la paix de ses voisins :

ce n’est pas parce que tu es gentil, que tout le monde le sera, encore moins dans le concert des nations, où l’intérêt est roi.

Ce n’est pas parce qu’on est pour la paix qu’on ne doit pas préparer la guerre. Ces deux notions de paix et de guerre sont d’ailleurs inséparables dans notre monde actuel : Qui veut la paix, prépare la guerre.


Ce passage est un extrait du livre 𝑳𝒆 𝒈𝒖𝒊𝒅𝒆 𝒅𝒆 𝒍'𝒊𝒏𝒗𝒆𝒔𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒖𝒓 𝑨𝒇𝒓𝒊𝒄𝒂𝒊𝒏 de 𝗔𝗹𝗲𝘅 𝗔𝗿𝗺𝗲𝗹 𝗡𝗭𝗢𝗨𝗘𝗦𝗦𝗔.

Livre édité par @Les Editions Argenlivre.


Pour l'obtenir, cliquez sur le lien suivant http://wa.me/+237680762816

Disponible sur argenlivre.com



9 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page