top of page

𝟰 𝗱𝗼𝗰𝘁𝗿𝗶𝗻𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗽𝗿𝗼𝘀𝗽𝗲́𝗿𝗶𝘁𝗲́ 𝗳𝗶𝗻𝗮𝗻𝗰𝗶𝗲̀𝗿𝗲 𝘀𝗲𝗹𝗼𝗻 𝗗𝗶eu

1. Se forger un mental d’acier


C’est avant toute chose, avoir une idée claire et précise de ce que tu veux à savoir : accéder à la prospérité financière.


C’est se donner les moyens nécessaires mentalement et physiquement et savoir que dans la vie, tout n’est pas rose et que tu seras confronté à des hauts et des bas dans le processus.


Depuis mon adolescence, j’ai toujours rêvé de posséder la plus grande ferme du Bénin où j’élèverais plein d’animaux et cultiverais des choses utiles pour ma communauté noire et le monde.


Donc à la base, c’est ma passion et je sais que tôt ou tard, elle va se concrétiser d’une manière ou d’une autre.


2. Suivre des formations pour bâtir son "moi intérieur"


La prospérité financière, hormis le côté biblique, transparaît dans la vie d’une personne et ne se retrouve au niveau de ses poches que, si et seulement si, cette personne prend la peine de se former et d’acquérir des valeurs ajoutées.


Ce sont ces valeurs qui vont l’aider à évoluer de manière constante avec la bénédiction du Seigneur.


Pour ce faire, je n’hésite pas à débourser les moyens nécessaires pour suivre des formations afin de me bâtir un bon mindset.


J’écoute énormément d’audios sur YouTube pour m’améliorer continuellement.


La preuve, pour mettre sur pied cette passion dans le secteur primaire, je prends actuellement le temps de me former;


Je participe à des formations en élevage et transformation des produits agricoles et j’achète tous les mois une connexion illimitée pour écouter des audios sur YouTube et suivre les actualités pour me permettre d’être au parfum des nouveautés dans le milieu.


3. Choisir un mentor à suivre


À ce stade, il est important pour toi d’analyser et de faire un choix sur le modèle de personne à qui tu voudrais ressembler, et qui a déjà atteint la prospérité financière dans le domaine qui te passionne.


Si possible, rapproche-toi de ton modèle pour avoir des orientations et conseils de sa part.


Moi, j’ai des mentors pour chaque domaine de ma vie que je suis énormément sur les réseaux sociaux et avec qui j’ai déjà conversé plusieurs fois.


Très souvent, ils me donnent des conseils pour accéder rapidement au niveau de prospérité auquel j’aspire.


Avant de réaliser l’importance du choix d’un mentor à suivre dans ma vie, je naviguais à vue, je tournais en rond et j’entreprenais des choses qui n’allaient jamais au bout.


Je dilapidais mes économies dans plusieurs activités à la fois et je perdais beaucoup d’argent.


Par exemple, j’ai essayé de mettre en place une ferme au Bénin en achetant un hectare de terrain sur lequel j’ai investi énormément.


Mais il s’est soldé par un échec, d’une part parce qu’à la base je n’ai pas bien étudié mon projet, et d'autre part du fait que je suis tombée sur des ouvriers malhonnêtes qui m’ont grugée et n’ont pas rendu le travail pour lequel je les ai payé (la mise sur pied d’un forage sur la ferme).


Ceci a fait plein de dégâts sur les cultures que j’avais déjà engagées en achetant de l’eau au début.


Bref, c’était une expérience amère, qui m’a servi de leçon et depuis lors, j’ai décidé de me forger et d’écrire mon projet noir sur blanc avant de l’engager et aussi je me suis rapprochée d’un mentor qui a déjà fait ses preuves dans ce domaine au Bénin.


J’ai finalement vendu la ferme, en me promettant de revenir en force car la Bible l’a dit : « Là où est ton cœur, là sera ta richesse ».


4. Décider de lancer des business


La prospérité répond au courage, à la prise de risques et non au salaire.


C’est à dire que pour connaitre cette grâce dans sa vie, il ne faut pas se limiter au niveau du salariat, il faut oser et risquer en ayant des activités connexes qui te ramènent des entrées de fonds.


Si nous nous basons sur la femme du Proverbes 31:13-29, la bible dit que c'était une femme vertueuse qui avait sept sources de revenus à son actif et qui faisait l’honneur et la fierté de sa famille.


C’était une femme prospère, parce qu’elle savait se jeter à l’eau et possèdait plusieurs activités fructueuses.


Elle n’hésitait pas à investir ce qu’elle gagnait pour acquérir d’autres biens.


Eh bien, voilà le modèle que toute femme doit avoir et vouloir atteindre.


Personnellement, je suis les traces de cette vertueuse battante.


J’ai dejà à mon actif trois sources de revenus et je compte continuer pour atteindre les sept sources.


Plus jeune, j’ai touché à beaucoup de choses à savoir la vente des biscuits et des bonbons pour mes camarades du collège et de l’université.


Une fois dans la vie active, j’ai élargi mes horizons avec entre autres : la vente des bijoux béroute, des pagnes bazins riche, super, vlisco, la création d’un mini market, la fabrication des sirops, savon liquide, eau de javel et enfin j’ai mis sur pied mon entreprise de e-commerce dans la niche des dames.


J’ai beaucoup appris de toutes ces expériences, j’évolue petit à petit et je peux dire que je suis très satisfaite de mon niveau actuel bien que je continue mon ascension vers le sommet.


Tiré du livre " Les clé de la prospérité financière selon les lois Divines" écrit par, Elisée Ahouanougan


Livre disponible ici : https://cutt.ly/9TtqFcK


Note de Valère : Ma personne, il y a un peu plus d'une semaine, j'ai fait une publication dans laquelle j'expliquais qu'on n'apprend pas à faire de l'argent dans la bible.


Suite à cela, j'ai eu droit à une vague d'insultes et de critiques qui allaient dans tous les sens.


Aujourd'hui, Elisée, au travers de son livre, vient une fois de plus de le confirmer.


Pour avancer dans ses projets, à coté de la prière, elle se forme sans cesse et paie la connexion internet pour cela.


Elle va à la rencontre des coach et mentors afin de bénéficier de leurs expériences.


Et surtout elle lance ses propres business parce qu'elle a compris que le salaire ne rend pas riche.


Pendant ce temps, il y en a qui passent leur temps à prier pensant que Dieu descendra du ciel pour leur apporter la prospérité financière.


Tu mens !


Tu peux lire la bible 100 fois, prier toute la journée, si tu ne te lèves pas pour apprendre à faire le business, tu vas demeurrer pauvre.


Enfin bref, tu l'auras bien compris, la prospérité financière passe par le business.


Petite précision, cette pépite, est un produit de la 2e édition de notre masterclass intitulée : 28 jours pour écrire un BESTSELLER et le vendre.


Donc si toi aussi tu as envie d'écrire enfin ton livre et d'entrer dans l'histoire, nous organisons la 3e édition ce 04 décembre 2021.


Tu peux tout de suite réserver ta place en cliquant ici :👇🏾 :


https://www.argenlivre.com/masterclass-ecriture


Ma personne, identifie en commentaire un ami qui aurait besoin de lire ce message.


Sur ce ma personne, je te dis, on est ensemble comme en décembre et on

se ressemble.



Valère BELIAS

23 vues0 commentaire

Comments


bottom of page