top of page

𝗟𝗲𝘀 𝗲́𝘁𝗮𝗽𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗿𝗲́𝗲𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗽𝗿𝗶𝘀𝗲 𝗲𝗻 𝗕𝗲𝗹𝗴𝗶𝗾𝘂𝗲


Pour créer votre entreprise en Belgique, lorsque vous remplissez toutes les conditions de base, c’est-à-dire que vous êtes autorisé à séjourner sur le sol belge pour une longue durée, voici ce qu’il faut faire :


– Rapprochez-vous de votre institution bancaire, et demandez à ouvrir un compte d’entreprise ;

– Prenez également contact avec un cabinet d’expertise comptable et fiscale pour vous accompagner dans votre projet d’entreprise, qui sera soumis à un notaire ;


– Il est également important de prendre un rendez-vous avec un cabinet de notaire de votre choix pour faciliter la signature de l’acte constitutif et la publication au Moniteur belge ;

– Une fois le compte créé, laissez vingt heures s'écouler, ensuite faites le dépôt du capital ou fonds propres, destiné au fonctionnement de l’entreprise dans ses débuts ;


– Avec votre comptable, choisissez le nom, le siège social et la forme juridique de votre entreprise puis communiquez-les à la banque et au cabinet du notaire. Une fois le dépôt du capital ou fonds propres effectué, la banque vous attribue votre numéro de compte d’entreprise et se charge de commander une carte bancaire au nom de votre société. Cette carte sera envoyée au siège social de votre entreprise, avec le mode d’emploi ou l’activation par courrier électronique via l’adresse mail de votre entreprise ;


– Une fois passé chez le notaire pour la signature de l’acte constitutif définitif, votre comptable se charge d’inscrire votre entreprise à la banque Carrefour des Entreprises afin d’obtenir un numéro d’entreprise. Il va falloir également vous inscrire auprès d’un secrétariat social d’entreprise, mais tout cela a un coût financier considérable.


Une fois l’entreprise créée, c’est le stress permanent au début pour trouver des clients et des marchés ; pensez à voter un budget pour la publicité dans les magazines, les journaux, la presse et les réseaux sociaux, pour les flyers et les cartes de visite. Il faut faire des prospections partout dans la zone géographique où est située votre société.


Vous recevrez des offres pour des contrats d’assurance, l’achat d’un véhicule de société, pour des cartes carburant, des affiliations aux différentes fédérations d’entreprises de votre région en fonction de votre activité et de votre compétence.


C’est un investissement en temps, en argent et en énergie. Parfois, lors des premiers trimestres qui suivent la création de votre société, vous n’aurez aucun retour sur investissement.

C’est le début des angoisses, du chagrin et des remords, c’est le moment le plus difficile pour un jeune entrepreneur étranger qui vient à peine de se lancer.


Si vous avez quitté votre employeur, vous serez tenté de tout abandonner pour rechercher à nouveau un emploi stable.

Je vous assure que c’est une expérience assez difficile car si vous êtes en couple, votre compagne ou vos proches vont vous mettre une pression psychologique énorme ; vous passerez des nuits blanches à réfléchir à comment faire pour que ça marche, pourquoi pas vous, pourquoi les autres, etc.


Plusieurs questionnements vont aller et venir dans votre esprit, vous aurez des regrets sur votre capital de départ.

Mais, ça vaut la peine lorsque votre pourquoi est suffisamment fort et puissant.

Vous souhaitez approfondir ? Je vous recommande vivement le livre «De la pauvreté à la richesse» de Serge Honoré KITOUN


Billeterie du Le Weekend de l'Ecrivain 2023 ouverte. Réservez votre place en cliquant ici : https://www.argenlivre.com/week-enddelecrivain




3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page