top of page

𝐋𝐞𝐬 𝐌𝐢𝐥𝐥𝐢𝐨𝐧𝐧𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬 𝐒𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐭𝐫𝐮𝐢𝐬𝐞𝐧𝐭 𝐃𝐚𝐧𝐬 𝐋𝐞 𝐏𝐫𝐨𝐜𝐞𝐬𝐬𝐮𝐬


Tous les multimillionnaires qui se sont faits tout seuls créent leur richesse par un processus savamment orchestré. Ils possèdent et utilisent la formule entière.


Malgré ce que vous avez pu lire ou entendre, la richesse n’est pas un évènement. La richesse ne tombe pas du ciel ou d’un jeu télévisé.


Elle ne sonne pas à la porte en vous attendant sur le palier, avec des ballons et un chèque de la taille d’un réfrigérateur.


La richesse n’arrive pas avec le jingle d’une machine à sous qui affiche « BAR », des citrons et des cerises.

La richesse est un processus, pas un évènement. Demandez à n’importe quel chef, il vous dira que le plat parfait est la combinaison d’une série d’ingrédients selon un processus d’exécution bien étudié :


Un petit peu de ceci, un petit peu de cela, incorporé au bon moment et au bon endroit, et voilà, vous vous retrouvez avec un repas appétissant.


La création de richesse procède selon la même méthode d’exécution, une accumulation précise de nombreux ingrédients disparates pour former un tout cohérent qui vaut des millions.


La richesse échappe à beaucoup de gens parce qu’ils s’intéressent aux évènements et ignorent les processus.


Sans processus, il n’y a pas d’évènement. Prenez le temps de relire ça.


C’est le processus qui fait les millionnaires, et les évènements que vous voyez et dont vous entendez parler sont le résultat de ce processus.


Pour notre chef cuisinier, la cuisine est le processus, et le repas est l’évènement.


Par exemple, un joueur professionnel qui signe un contrat de 50 millions de dollars pour jouer au basket, c’est un évènement qui découle d’un processus.


On voit et entend parler de ce gros contrat, l’évènement « enrichissant » spectaculaire, mais, généralement, on ignore le processus qui a précédé cet évènement.


Le processus, c’est cette longue route ardue que vous n’avez pas vue :


les entrainements quotidiens de quatre heures, les matchs improvisés, tard le soir, les ligaments déchirés, les opérations chirurgicales et la rééducation, le rejet de l’équipe de basket du lycée et la résistance aux gangs de quartier, éléments qui font tous partie du voyage qui forme le processus.


Quand un jeune de 20 ans vend son entreprise internet pour 30 millions de dollars, vous le lisez sur un blog technologique.


L’évènement est applaudi et présenté de façon que tout le monde puisse l’admirer.


Le processus, lui, est laissé de côté vous ne savez rien des longues heures de codage par lesquelles le fondateur a dû passer.


Vous ne savez rien de ces journées froides et sinistres passées à travailler dans le garage.


Vous ne savez rien des taux d’intérêt à 21,99% avec lesquels l’entreprise a été fondée.


Vous ne savez rien du fondateur et de sa vieille Toyota toute pourrie qui affiche 280 000 km au compteur.

Quand J. Darius Bikoff a fondé Glacéau Vitamin Water en 1996 et que Coca-Cola lui a offert 4,1 milliards de dollars, onze ans plus tard, pour racheter son entreprise, l’offre a fait la une des journaux dans le monde entier.


De quoi la presse parle-t-elle pas ?


Des onze années difficiles du processus pour en arriver là. L’offre mirobolante, c’est l’évènement ; le processus, ce sont les années d’effort et l’envers du décor.


Si vous continuez à sauter le processus, vous ne connaîtrez jamais d’évènement.


Hélas, dans notre société du « je veux tout, tout de suite », les médias mettent en valeur et glorifient l’évènement, mais mettent le processus sous le tapis en prenant soin de ne pas faire connaître au public la sueur qu’il a engendrée.


Mais si vous cherchez bien, vous pouvez toujours découvrir le processus, tapi dans une autre histoire ou entre les lignes qui glorifient l’évènement.


Quand vous ferez votre premier million, ce sera suite au processus, et non grâce à un heureux hasard tombé sur votre chemin.


Le processus est le voyage qui mène à la richesse : la destination brille comme un évènement, mais c’est le processus qui y aboutit.


Oui, l’ascenseur pour la réussite est en panne, il va falloir que vous preniez l’escalier.


Tiré du livre intitulé 𝐋’𝐀𝐮𝐭𝐨𝐫𝐨𝐮𝐭𝐞 𝐝𝐮 𝐦𝐢𝐥𝐥𝐢𝐨𝐧𝐧𝐚𝐢𝐫𝐞 écrit pas Mj Demarco


Note Valère ✍️✍️: Ma personne, je t’avais dit que ce livre est un livre révolutionnaire j’espère que maintenant tu me crois lol.


De ce petit extrait, j’aimerais que tu retiennes une seule chose : Personnes ne devient millionnaires sans passer par le processus.


Une fois qu’on a compris cela, on évite de se faire berner par des histoires comme le porte-monnaie magique dans lequel on vous promet de devenir riche en un claquement des doigts.


En fait, c’est pendant le processus qu’on acquiert les aptitudes nécessaires pour devenir un aimant à argent.


C’est pendant le processus qu’on augmente sa valeur financière.


Je peux en témoigner parce qu’il y a un peu plus de 4 ans en arrière, je ne pouvais pas me permettre de faire payer mes services à plus de 50 euros de l’heure.


Il fallu que j’entre dans le processus pour augmenter ma valeur. Et plus ma valeur augmente plus je pourrai faire payer cher mes services. C’est aussi simple que ça.


Donc ma personne si toi aussi tu veux devenir millionnaire, voir MILLIARDAIRE, concentre-toi sur le processus, le reste suivra.


Crois-moi parce que comme l’a si bien dit Wallace Wattles, : « Devenir riche est une science exacte et consiste à faire les choses d’une certaine manière ».


Et cette manière de faire à ton avis ou est ce qu’on l’acquière ?


Dans le processus.


Mais rassures toi, si en ce moment même tu es en train de lire cette publication, cela signifie une seule chose : tu es déjà dans le processus.


Mais si tu veux aller plus vite, je te recommande vivement de lire ce livre entièrement. Je te mets au défis, il est impossible de le lire sans être transformé.


Pour te le procurer, tu as juste à suivre les liens ci-dessous :


✅ Afrique : https://vu.fr/MgMe


✅ Europe : https://cutt.ly/lmju7jI


Cela étant, je te donne rdv demain matin pour un contenu encore plus enrichissant ma personne.


D’ici la, si cette publication t’aura permise de prendre commencer à prendre conscience du fait que toi aussi tu peux prendre ta retraite avant l’âge de 60 ans, lâche en commentaire : « On est ensemble ».


Sur ce, je te dis on est ensemble comme en décembre et on se ressemble ma personne.



Valère BELIAS

Argenlivre.com

14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page