top of page

𝗧𝘂 𝗻'𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘀 𝗼𝗯𝗹𝗶𝗴𝗲́ 𝗱𝗲 𝗺𝗮𝗿𝗰𝗵𝗲𝗿 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗹𝗲 𝗺𝗼𝗻𝗱𝗲


Tu n’es pas obligé de marcher avec tout le monde, il y a des gens qui parlent beaucoup pour ne rien dire de constructif.


D’autres ont des paroles toxiques ; ça fait plus de mal que de bien, ça détruit, ça pollue l’esprit. Quand tu finis une conversation avec eux, tu te sens déchargé, vide.

D’aucuns s’associent pour détruire la vie des autres, ils sont dans des commérages, des Sanballat et Tobija.


Il y a aussi des traîtres comme Achitophel, qui retournent les fils contre lespères, des Judas qui trahissent à cause de la jalousie.

Il y a ceux qui s’associent avec tes ennemis pour te faire du mal et d’autres qui t’abandonnent quand tu as le plus besoin d’eux ; pourtant tu t’es investi dans leur vie, cas de Job.


N’oublie pas tes standards, ne les baisse pas.

Apprécie les efforts fournis. Il y a des gens qui n’arrivent même pas à débuter une activité parce qu’ils se comparent aux autres et se justifient par le fait qu’ils font déjà quelque chose alors qu’il n’en est rien.


Il faut être un exemple. Fais les choses parce qu’il le faut et non par rapport à ce que les autres font.

N’oublie pas que chaque décision que tu prends aura des conséquences ultérieurement.


Ce passage est un extrait du livre «𝐈𝐥 𝐧'𝐞𝐬𝐭 𝐣𝐚𝐦𝐚𝐢𝐬 𝐭𝐫𝐨𝐩 𝐭𝐚𝐫𝐝 !» qui vous permettra de ne jamais baisser les bras dans les moments difficiles.




5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page