top of page

𝟯 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗹'𝗶𝗻𝘃𝗲𝘀𝘁𝗶𝘀𝘀𝗲𝘂𝗿 𝗮𝘃𝗲𝗿𝘁𝗶

Qui dit business dit forcément investissement.

Et l’investissement justement, c’est le sport de tous les riches parce qu’ils lancent sans cesse de nouveaux projets.

Lorsqu’on n’a jamais fait de business, on a du mal à comprendre les gens qui sont en entrepreneuriat pour la simple raison qu’on constate qu’ils sont sans cesse en train de se lancer dans de nouveaux défis.


Contrairement aux salariés qui pour la plupart, se cantonnent à un seul poste et y restent toute leur vie.

C’est ce que j’appelle le suicide intellectuel.

Rester plus de 10 ans, 15 ans, 20 ans à répéter les mêmes gestes tous les jours sans jamais penser à monter de niveau, c’est du suicide.

C’est vrai que c’est sexy de dire qu’on investit mais il se trouve qu’il y a des règles à ne surtout pas transgresser lorsqu’on investit son argent dans un business au risque de voir son investissement partir en fumée.

J’en avais transgressé une par le passé et jusqu’à aujourd’hui je m’en souviens toujours.

Cette petite erreur m’avait coûté 1000 euros en 4 jours sans compter le temps perdu.

J’en parle d’ailleurs dans mon livre « Un pied à l’école, Un pied dans le business ».

Le but ici, c’est de t’éviter de commettre les mêmes erreurs que plusieurs de mes collègues et moi avons commises afin que ton business puisse prospérer très vite et que demain, on puisse avancer ensemble et aller beaucoup plus loin.

Maintenant trêve de bavardage et passons au 1er commandement de l’investisseur averti.

1er commandement :

Le meilleur investissement que tu puisses faire, c’est celui que tu fais en toi-même.

Donc dans ton budget, tu dois toujours allouer une quantité d’argent à ton auto-éducation.

Parce que comme l’a si bien dit Simon OUEDRAOGO : « Si tu investis 1 milliard dans ta tête, ce milliard ressortira multiplié par 100 ».

Il faut que ton auto-éducation devienne une habitude à tel point que, si tu passes une seule journée sans apprendre quelque chose de nouveau, que tu te sentes mal.

Moi en occurrence, il ne se passe plus une seule semaine sans que je ne suive au moins une formation en ligne ou que je ne lise un livre.

Et les résultats je les vois dans ma vie au quotidien.

Le problème des pauvres est que, lorsqu’il s’agit de l’investissement, ils investissent la majeure partie de leur temps à enrichir quelqu’un d’autre.

Même lorsqu’ils se forment, ce sont des formations qui ont pour but de leur permettre de mieux servir leur employeur afin que les affaires de ce dernier prospèrent davantage.

Ma personne, si tu travailles dur sur ton business, tu gagneras bien ta vie ça c’est sûr.

Par contre si tu veux devenir riche, ce que tu dois faire c’est travailler dur sur toi-même.

Exemple : on connait tous des gens qui acceptent d’étudier pendant 21 ans pour finir avec un salaire de misère et parfois au chômage mais si tu leur demandes d’investir 5h par semaine pour s’éduquer financièrement, ils te diront qu’ils n’ont pas le temps ou que c’est très cher.

La vérité est que, devenir riche n’est pas plus difficile que de devenir pauvre.

Il y a juste une différence de perception.

Quand tu es salarié c’est hyper difficile d’avoir ton diplôme, de grimper les échelons, et d’avoir un poste de hautes responsabilités pour espérer gagner un peu plus que les autres employés.

2e commandement :

Ne jamais investir plus que ce que tu peux te permettre de perdre. Investir c’est un risque, raison pour laquelle il faut toujours prendre des risques calculés.

Investis une quantité d’argent que si tu perds, cette perte ne te détruira pas.

3e commandement :

Ne jamais investir dans un business dont on ne comprend pas le business model.

Le business model c’est le moyen par lequel une activité génère de l’argent.

Donc avant d’investir dans un projet, cherche à savoir comment est-ce que ça se passe concernant le retour sur investissement.

Aujourd’hui encore, avec internet, il y a toute sorte de business qui voient le jour.

Entre la crypto monnaie, le Cash mail, et tout le Bazard, on ne sait plus où donner de la tête.

C’est chacun qui pour te mettre l’eau à la bouche, te fait miroiter des retours sur investissement faciles.

Des fois, ils s’amusent même à te faire croire que tu n’auras rien à faire un peu comme ça a été le cas chez Evelyne.

Il te suffira juste de placer ton argent et ensuite ils feront tout le travail pour toi.

Il n’y a que les paresseux et les naïfs qui se font avoir par ce genre de business.

Si tu veux devenir riche, n’investis jamais dans ce type de business.

Parce que quand bien même ça serait des placements fiables, tu ne gagneras que des miettes.

C’est vrai, tu gagneras 10 à 15 euros tous les mois après avoir investi 100 euros et encore.

Dis-moi, de toi à moi, en gagnant 15 euros par mois dans combien d’années est ce que tu seras milliardaire ?

Ne te laisse pas avoir par l’appât du gain facile.

Tu veux devenir riche, sache que pour cela tu devras mouiller le maillot.

L’enrichissement facile c’était avant, c’est fini tout ça.

Très souvent encore, je reçois des demandes de tous les horizons des personnes qui veulent que j’investisse dans tel ou tel autre business qu’ils s’engagent à piloter pour moi.

À chaque fois, ma réponse c’est non.

Tant que je n’ai pas pris le temps de me former en la matière pour comprendre comment ça se passe et pour juger du travail du concerné, je n’investis pas.

Les opportunités de faire de l’argent ne manquent pas et ne manqueront jamais ; donc reste lucide et concentré.

Tiré du livre "Les pauvres sont égoistes" écrit par Valère BELIAS. Disponible sur Argenlivre.com

Ma personne, si cette publication t'aura été utile, identifie en commentaire, un de tes amis qui aurait besoin de lire ceci.

Sur ce je te dis, on est ensemble comme en décembre et on se ressemble.

Valère BELIAS #cherchons_largent

14 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page