top of page

𝗟𝗲 𝗰𝗮𝗽𝗶𝘁𝗮𝗶𝗻𝗲 𝗱𝗲 𝗻𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗻𝗮𝘃𝗶𝗿𝗲


Pour bien comprendre le fonctionnement de notre esprit nous allons prendre une figure pour bien vous l'expliquer.

Voyez la partie consciente de votre esprit comme étant le capitaine d’un navire qui dirige son bateau, donnant des ordres aux mécaniciens.


Ceux-ci ne savent pas où ils vont, mais obéissent aux ordres qui leur sont donnés. Tous perdraient le navire si le capitaine se trompait en se servant de son compas, ou de ses autres instruments.

Les mécaniciens lui obéissent sans discussion parce qu’il est le capitaine. Notre conscient est le capitaine, seul maître à bord.


Notre corps et toutes nos affaires représentent le navire.

Notre sub- conscient reçoit les ordres que nous lui donnons et qui sont basés sur nos croyances, les suggestions que nous avons acceptées comme étant vraies.


Voici un autre exemple ; si vous répétez : « Je n’aime pas les champignons », lorsque vous en mangez ils vous provoquent une indigestion parce que votre sub- conscient dit : « Le capitaine n’aime pas les champi- gnons. »


Cet exemple vous amuse peut-être, mais il n’en est pas moins l’image exacte des rapports qui existent entre le conscient et le subconscient.

Si quelqu’un dit : « Lorsque je bois du café le soir, je me réveille à trois heures du matin », chaque fois qu’il en boira son subconscient le réveillera pour lui dire : « Le capitaine veut que tu restes éveillé cette nuit. »


Dans les allégories antiques, le cœur est appelé subconscient. Les Égyptiens le savaient, mais le nommaient autrement.

Les Chaldéens et les Babyloniens le désignaient également par d’autres noms.

Nous pouvons fixer une impression sur notre subconscient et celui-ci exprimera ce que nous lui aurons suggéré. Toute idée bien sentie sera acceptée par le subconscient.


Pour aller plus loin, je vous recommande vivement le livre «Les secrets de votre esprit » écrit par Olivier DJÉMÉLÉOU




6 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page