top of page

𝗙𝗮𝘂𝘀𝘀𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗺𝗲𝘀𝘀𝗲 𝗱𝗲 𝗺𝗮𝗿𝗶𝗮𝗴𝗲


Naïve que j'étais, un fiancé s’était présenté à moi et là je n’ai pas pensé avec ma tête mais avec mon cœur ; je l’avais présenté à l'église.

Il avait promis de m’épouser 6 mois après, car ce conseil venait du pasteur chose que j’approuvais et approuve encore.


Étant donné que rien ne se faisait et que le temps passait, le pasteur nous avait invité à aller parler avec lui et là, mon fiancé est devenu agressif et la communication s'était arrêtée mais pas comme il fallait.


Je suis rentrée dans sa voiture pour qu’il me ramène chez moi dans mon centre d’asile et là en cours de route il est devenu comme un lion.

Il a commencé à me crier dessus, il me menaçait en me disant que je laisse un grand accès au pasteur dans la gestion de nos affaires et que je devais faire le choix entre lui et l’église.


Si je veux qu’il m’épouse je devrais quitter cette église. Et que si je ne quittais pas l’église, il me laisserait tomber car il ne voulait plus que le pasteur se mêle de cette histoire. Il rajouta : « Réfléchis-en et décide ».


Il m’a donné une bonne gifle, puis il m’a bousculé en me demandant de descendre de sa voiture. Je suis descendue de la voiture directement je suis rentrée ; une fois dans ma chambre, je me suis mise à pleurer.


Le pasteur m’a appelé pour savoir s’il m’avait bien accompagnée au centre car de l’église au centre c’était moins de 30 minutes en voiture. « Oui pasteur je suis bien arrivée mais voilà ce qui s’est passé en cours de route et il m’a dit de choisir entre lui et l’église ».


Le pasteur dit « Non tu ne le choisis pas c’est un escroc il abuse de ta naïveté et du fait que tu es dans une position de faiblesse.

Et ne l’appelle pas au téléphone non plus ». Je me suis dit dans mon cœur oui mais je suis très amoureuse de lui et je ne peux pas avancer sans lui.


Il a une voiture BMW, il a une maison et moi je vis au centre, s’il m’épouse j’irai vivre chez lui, au moins je quitterai cette misère du centre d’asile avec une vie à 8 dans la même maison.

Il avait déjà entamé la démarche pour la demande de permis de séjour que j’aurais obtenue derrière lui car il avait la nationalité hollandaise.


L’avocat avait dit que cette procédure serait la plus facile pour moi, le laisser tomber me ramènerait au niveau initial. Cette nuit-là, je n'avais pas dormi. Je pleurais et tout mon coussin était mouillé de larmes.


Le lendemain, croyant que ce n'était que la colère et qu’il allait changer d’avis, il ne se passa rien, pas de coups de fil, rien du tout. Je voulais l'appeler mais les paroles du pasteur résonnaient dans mes oreilles et mon esprit donc je souffrais mais je résistais, j’avais mal mais je n'appelais pas.


1 jour après, 2, 3, 4, 5, 6 jusqu'à une semaine, puis 2 semaines passées. Et là, j'apprends que mon fiancé se marie avec une autre fille. OUI tu as bien lu, il s’est marié avec une autre.

Un texte extrait du livre «Garde Espoir» de Juliette MASSAMBA


Édité par Les Editions Argenlivre

📚 Pour entrer en possession de ce livre, cliquez simplement ici : http://wa.me/+237657134436



8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page