top of page

On n'avait pas la même destination !

Ce matin j’ai appris quelque chose de fondamental, mais avant de te dire ce dont il est question, laisse-moi te raconter ce qui s’est passé.


Ce matin en me rendant à l’école comme presque tous les matins, j’ai vécu quelque chose d’assez particulier et rare, raison pour laquelle ça ne m’a pas laissé indifférent. En me rendant donc à l’école qui débute à 8h, je décide généralement après être arrivé à la gare de marcher jusqu’au campus qui est à environ 15 minutes de marche de ladite gare. Bien évidemment, ces 15 minutes ne sont en réalité que 10 minutes pour moi étant donné le fait que je dois arriver à l’heure et qu’heureusement pour moi je marche vite.


De ce fait et de manière générale, les autres piétons ont l’habitude de se faire dépasser par moi et il se produit très rarement le contraire. Je sais je te raconte ma vie, mais attends car c’est maintenant que le business commence. Ce matin, grande était ma surprise lorsque je me suis fait dépasser par un monsieur et ce malgré le fait que je marchais déjà relativement vite. Surpris et choqué, j’entrepris d’augmenter ma vitesse pour le dépasser à nouveau mais impossible, Il était trop rapide.


Après quelques tentatives, j’ai fini par laisser tomber et admettre que je ne marchais pas aussi vite que je le croyais. Après cela, J’ai néanmoins continué à marcher en gardant un œil sur le monsieur et ce n’est que lorsque je suis arrivé à destination et que je l’ai vu continué de marcher que j’ai compris ce qui venait de se passer. En effet le monsieur et moi n’avions pas la même destination, il allait plus loin que moi, devait certainement lui aussi arrivé avant 8h, raison pour laquelle il devait marcher encore plus vite.


Si je te raconte cette péripétie, c’est parce qu’à travers elle, j’ai appris que dans la vie de manière générale, l’intensité du travail que chacun de nous fournie est en corrélation direct avec les objectifs que l’on se fixe et les contraintes auxquelles nous devons faire face. Parlant justement de contraintes et de travail fourni, les gens s’étonnent souvent que nous chez Argenlivre, nous nous donnions autant afin de mettre en lumière les auteurs africains.

Nous communiquons massivement sur leurs livres, les formons et les accompagnons dans l’écriture de leur livre et plus récemment, organisons les week-ends de l’écrivain. Ces week-ends de l’écrivain sont censés dans 5 ans être pour les auteurs africains ce que le Festival de Cannes est pour les acteurs de cinéma et la Fashion week pour les stylistes et les maisons de couture.


Les éditions 1 et 2 ont eu lieu en Août dernier en Afrique et la prochaine édition se tiendra ce 08 Octobre à l’hôtel Hilton/ Paris Défense. Si tu es donc auteur ou souhaite écrire un livre, je te conseille vivement d’être des nôtres.


Pour en savoir plus, clique sur le lien ci-dessous :


Attention, le nombre de places est limité !








61 vues0 commentaire
bottom of page