top of page

𝗣𝗿𝗲𝗻𝗼𝗻𝘀 𝗧𝗼𝘂𝘀 𝗘𝘅𝗲𝗺𝗽𝗹𝗲 𝗦𝘂𝗿 𝗟𝘂𝗶‼️‼️ 😨😨😱😱

J’aimerais vous parler d’un homme pour qui j’ai une grande admiration.

Premier d’une famille de 3 enfants, il voit le jour le 9 septembre 1890 dans une ferme dans l’État de l’Indiana aux Etats-Unis.


Issu d’un milieu relativement modeste, il perd son père alors qu’il est seulement âgé de 5 ans. Sa mère, alors aide-ménagère, doit travailler de nuit dans une conserverie de tomates, afin de subvenir aux besoins de sa famille.


Lui-même, se retrouva dans l’obligation de commencer à travailler à seulement l’âge de 10 ans.


Quelques années plus tard, il créa sa toute première entreprise au travers de laquelle il vendait des lampes à carbure.


Malheureusement, une vaste campagne d’électrification fut lancée à cette époque sur l’ensemble du pays.


Elle eut raison de son entreprise qui fit faillite très peu de temps seulement après sa création.


Il prit alors une nouvelle orientation professionnelle en se lançant dans une carrière de juriste.


Mais il ne connut hélas pas plus de succès !


En effet, il fut carrément radié de la profession en raison d’une bagarre qu’il déclencha en pleine audience.


Même s’il avait été mis hors de cause dans cette bagarre, sa renommée fut néanmoins entachée dans ce milieu où une réputation irréprochable est indispensable pour gagner la confiance des clients.


Il lui était donc impossible dès lors de poursuivre sa carrière dans ce domaine.

Après ce nouvel échec,


il prit la décision d’ouvrir un restaurant en espérant que ses talents culinaires pourraient lui permettre de rebondir dans un univers totalement différent de tout ce qu’il avait connu jusqu’ici.


Au menu, il proposait essentiellement des spécialités du Sud des États-Unis qu’il maîtrisait à la perfection tels que le poulet frit et la purée de pommes de terre auxquels il ajoutait des aromates et des herbes.


Il fut même décoré pour ses recettes.


Et au moment où la chance semblait enfin lui sourire, il vit une grande partie de ses clients déserter son restaurant en raison de la construction d’une autoroute qui détourna les clients de son établissement.


Au bord de la faillite, il dût vendre son établissement à perte et parvint tout juste à rembourser l’intégralité de ses dettes.


A l’âge de 66 ans, il se retrouva ruiné et désabusé en raison de ce nouvel échec.


Au moment où la grande majorité des gens auraient pesté contre la malchance voire l’acharnement du sort pour justifier leurs échecs répétés et finir par abdiquer, il préféra, pour sa part, agir plutôt que de se plaindre.


Convaincu par le potentiel commercial de sa célèbre recette secrète de poulet frit élaborée dans son ancien restaurant, il prît alors la décision de la commercialiser.


Mais au lieu de vendre cette recette, il proposa aux patrons des restaurants d’utiliser sa recette pour vendre du poulet frit, et en contrepartie, il recevrait un pourcentage par poulet vendu.


Malgré ce compromis, l’affaire fut loin d’être gagnée d’avance, à tel point que sa persévérance fut mise à rude épreuve.


Une persévérance qui lui a permis de sillonner le pays entier au volant de sa vieille voiture dont le siège arrière lui servait d’ailleurs souvent de dortoir précaire.


Il lui aura fallu tout de même essuyer pas moins de 1009 refus avant de décrocher le premier "Oui" !


Il avait en tout cas compris que la seule manière d’échouer, était d’abandonner.


Il ne fait aucun doute que de nombreuses personnes auraient abandonné à sa place bien avant d’obtenir ce premier "Oui" qui marqua le début d’une saga extraordinaire.


En effet, sa persévérance finira par payer puisqu’il se retrouva à la fin des années 50, à la tête d’un empire de 400 restaurants en franchise.


Grâce à sa recette secrète farouchement protégée, il ne tarda pas à devenir un septuagénaire multimillionnaire.


Si vous m’avez bien suivi jusqu’ici, votre esprit vif et éclairé a certainement compris que je parle du Colonel Sanders, dont la recette de poulet a été à l’origine de la naissance de KFC.


L’histoire du Colonel Sanders nous montre qu’atteindre ses objectifs n’est pas toujours un long fleuve tranquille.


Mais cela requiert à certains moments une bonne dose de persévérance couplée à une motivation qui reste constante malgré les revers et les coups qu’on subit.


Cependant, il est quasiment impossible de faire preuve d’une aussi grande persévérance que celle du Colonel Sanders si on n’a pas un niveau de confiance en soi suffisamment élevé.


Lorsqu’une personne n’a pas confiance en elle et qu’elle fait face à plusieurs obstacles comme des refus ou des rejets dans la réalisation d’un projet,


elle peut finir par se sentir rejetée et penser que personne ne veut l’aider.


Vous comprenez donc que la confiance en soi est un ingrédient incontournable dans le processus d’atteinte de vos objectifs et de concrétisation de vos projets.


Tiré du livre « 𝗖𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗔𝗻𝗻𝗲́𝗲 𝗝’𝗔𝘁𝘁𝗲𝗶𝗻𝘀 𝗠𝗲𝘀 𝗢𝗯𝗷𝗲𝗰𝘁𝗶𝗳𝘀 » Ecrit Par 𝗛𝗲𝗻𝗿𝗶 𝗠𝗜𝗦𝗦𝗢𝗟𝗔


Pour te procurer le livre, clique ici : https://cutt.ly/2WWqr5a


𝗡𝗼𝘁𝗲 𝗗'𝗔𝗿𝗴𝗲𝗻𝗹𝗶𝘃𝗿𝗲✍🏾✍🏾 : Ma personne, la personne qui a confiance en ses capacité de mener à bien un projet, finit toujours par trouver la méthode pour la simple raison que notre esprit nous emmène ou il se trouve.


Maintenant lorsqu’il s’agit de confiance en soi-même, il y’a toujours cette même question qui revient celle de savoir « Comment avoir confiance en soi-même ? »


Très souvent, le manque de confiance en soi-même trouve son origine dans la mauvaise image que nous avons de nous-même. Cela se traduit par des phrases comme : « Je ne suis pas assez intelligent, pas assez belle, pas assez fort… » Bref tu vois le truc.


Donc lorsqu’on est dans cet état d’esprit la, notre esprit est uniquement focalisé sur ce qu’on estime être un défaut. J’insiste sur le « ESTIME ».


De ce fait, on ne voit que cela et on occulte toutes nos qualités.

Nous avons tous des qualités, mais la différence fondamentale entre ceux qui ont une forte confiance en eux-mêmes et ceux qui n’en n’ont pas, ce trouve sur ce sur quoi notre esprit est focalisé.


Les personnes qui ont confiance en elle-même sont focalisées sur leurs qualités, tandis que ceux qui manquent de confiance en eux-mêmes sont focalisés sur leur « Manquements ».


Donc la première étape si jamais tu souhaites travailler sur ta confiance en toi-même, c’est de commencer par identifier tes qualités.



Argenlivre.com

14 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page